Description: baisse critique de l’activité des fonctions vitales.

À SAVOIR

  • L’état de choc peut résulter de blessures et d’une abondante perte de sang, d’une réaction allergique grave, d’une maladie infectieuse sévère, de douleur extrême, de peur Intense ou de troubles cardiaques.
  • Si le choc provient d’une perte de sang, faites cesser le saignement avant de traiter l’état de choc.

QUAND CONSULTER

  • Appelez les secours d’urgence si vous craignez un choc. Il faut traiter cet état immédiatement pour prévenir les dommages aux organes et tissus vitaux.

SYMPTÔMES

  • Peau pâle, froide, moite.
  • Êtourdissements, évanouissement.
  • Soif.
  • Nausées/vomissements.
  • Respiration rapide, faible.
  • Pouls faible et accéléré.

TRAITEMENT

  • Si votre enfant est conscient, n’a pas de blessure à la tète ni à la poitrine, et pas de difficulté à respirer, mettez-le sur le dos et surélevez ses pieds d’environ 30 cm.
  • S’il est conscient, blessé à la tête ou à la poitrine et a du mal à respirer, surélevez sa tête, mais pas ses pieds.
  • Couvrez votre enfant avec une couverture ou une veste pour le maintenir au chaud.